DUCKLAND

photos

« Et que jamais nous ne soyons privés de la richesse, qui manifeste à quel point nous sommes dépravés. »

Avec la découverte récente du génome humain, on a tout lieu de s’inquiéter de son utilisation à des fins racistes et eugéniques.

L’ultime résultat de l’eugénisme biologique est de remplacer la Nature et sa sélection naturelle par la sélection artificielle des scientifiques et des politiciens. Le meilleur des mondes n’est pas si loin. De quelle façon les notions de « race », de « groupe ethnique », de « correction génétique » sont-elles utilisées, sous couvert de légitimité scientifique, à des fins politiques.

Une sélection qui rappelle furieusement l’un des fondements de la société capitaliste : que les meilleurs gagnent et que les nuls crèvent.

3-4 août 2011
Stromereien 11, festival de performance à Zürich.

Conception et interprétation: Anne Delahaye, Nicolas Leresche
Texte: Timo Kirez





<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :